Répulsifs contre les insectes.

Lors des rafraîchissements par ouverture des fenêtres ou porte, le premier problème est l’entrée des moustiques ou autres insectes volants.

Le moustique urbain qui est l’une des espèces la plus commune (Culex pipiens, de la famille des Culicidae, du lat. culex=aculeo, qui a un dard) nous accompagne durant toute la belle saison, et nous dérange surtout les soirées et les belles nuits d’été.

Et c’est l’homme lui-même qui l’aide à se reproduire en lui fournissant des « berceaux » pour les larves (l'eau stagnante dans les soucoupes des fleurs, les récipients qui récupère l’eau de pluie et les décharges de condensats des climatiseurs, le vert des jardins, etc) et notre plasma qui est leur aliment le plus précieux parce qu’il est fondamentale pour le dépôt des œufs

Heureusement, dans nos climats, les piqûres de moustiques ne causent plus le paludisme, mais chez le chien, ces piqûres génèrent la filariose contre laquelle nous trouvons juste de lutter. Depuis quelques décennies, nous avons également importé le « moustique tigre » (Aedes albopictus), plus grand et plus fort : contrairement au moustique le plus commun, le moustique tigre vole et pique même en plein jour. 

Si avant, les moustiques étaient typiques des zones rizicoles ou des zones marécageuses, aujourd’hui, on les retrouve partout et plus seulement dans les plaines. Les moustiques femelles vivent plus longtemps que les moustiques mâles (on parle de plusieurs mois pour les femelles contre quelques semaines pour les mâles) et pondent plusieurs fois dans leur vie des œufs. Pour pouvoir pondre, elles ont besoin de protéines qu’elles retrouvent dans notre sang.

Pendant les heures diurnes, les moustiques urbains se reposent dans les espaces verts (l’herbe, les arbustes, les fleurs et les plantes), pour voler toute la nuit jusqu’aux premières heures du petit matin. Combien c’est désagréable d’entendre son petit bourdonnement à quelques mètres de soi.

LES MOUSTIQUES NOUS EMPÊCHENT DE PROFITER DE NOS ESPACES EXTÉRIEURS (TERRASSES, JARDINS) ET TRÈS SOUVENT ILS NOUS EMPÊCHENT DE DORMIR TRANQUILLEMENT !

Comment se défendre ?

Dans une maison, il suffit d’allumer tout type de gaz ou de pulvériser quelques sprays répulsifs plus ou moins parfumés, mais À L’EXTÉRIEUR ?

Il ne suffit pas d’éviter les zones d’eau stagnante : un peu d’herbe ou de zones vertes suffisent pour vous contaminer !

LA RÉPONSE LA PLUS EFFICACE EST L’INTERRUPTION DU CYCLE REPRODUCTIF, en éliminant le mâle, qui vit quasiment seulement dans l’herbe, et en empêchant les femelles de voler à la recherche de nourriture. che vive quasi unicamente nell'erba, e impedendo alla femmina di spiccare i suoi brevi voli alla ricerca di cibo.

La solution.

L’ELABORATION D’UN IMPLANT DE PULVÉRISATION SUR TOUT LE PÉRIMÈTRE DU JARDIN, DE PRODUITS CHIMIQUES NON TOXIQUES POUR L’HOMME EST LA SOLUTION LA PLUS EFFICACE : LES REPULSIFS PULVÉRISÉS MÉLANGÉS AVEC DE LEAU SONT DÉPOSÉS SUR LES FEUILLES, L’HERBE, LES FLEURS. ÉTANT PERMANENTS, ILS ÉLIMINENT TOUS LES INSECTES ! I REPELLENTI NEBULIZZATI MISCELATI ALL'ACQUA SI DEPOSITANO SU FOGLIE, ERBA, FIORI E VI PERMANGONO, ELIMINANDO GLI INSETTI!

C’est la pompe idéale pour déposer les répulsifs contre les insectes. Elle dispose d’un minuteur et d’un programme flexible qui permet de diffuser la quantité exacte de répulsif tout au long de la journée et même la nuit.

Il couvre un périmètre jusqu’à 200 mètres!